samedi 21 septembre 2013

[ Test ] Sony Smart Lens DSC-QX10 avec un Galaxy Nexus 4.3

Edit du 15 décembre: L'objectif marche désormais sous Android 4.4 et Nexus 5.

Disponible officiellement depuis maintenant... ben.. depuis seulement hier en fait. Me voilà déjà en possession de ce tout premier Sony Smart Lens qu'est le DSC-QX10. Au commencement, j'ai fait une demande auprès de Sony la semaine dernière afin d'en recevoir un à des fins de test. Malheureusement, malgré un échange courtois avec une personne de chez eux, la réponse du service marketing se fait encore attendre actuellement. Comme je ne suis pas patient et que je n'ai pas de notoriété en tant que blogueur, j'avais quand même peu d'espoir de recevoir un jour une réponse. J'ai donc fini par le commander. Toutefois, si une réponse positive venait à arriver un jour, je m'engage à le mentionner plus tard, car ils ont quand même pris la peine de me répondre.

Ce test est plus un retour d'expérience qu'un test complet à proprement parler. J'ai simplement tenté de répondre aux questions que moi-même je me posais avant l'achat. J'espère que cela répondra aux vôtres, sinon n'hésitez pas à me contacter.


L'achat

Pour ceux qui voudraient passer à la caisse, j'ai commandé sur Darty.com jeudi soir en Colissimo, ce qui m'a permis de recevoir mon objectif ce matin. A force d'hésiter en cliquant partout sur le site, je suis tombé par hasard sur un package:

l'objectif + une carte microSDHC 16 Go + Adaptateur SD pour l'ordinateur,

 le tout pour le prix de l'objectif seul (au lieu d'un surcoût de 20€ ).
Du coup, j'ai ajouté l'offre à mon panier et me suis délesté de 200 €. Ça fait mal !

Pour la petite histoire, la carte SD qui avait été glissée dans mon colis était défectueuse et n'était reconnue par aucun des appareils dont je dispose à la maison. J'étais vert ! J'ai du me résigner à appeler le service client qui m'a envoyé par mail un bon d'échange valable dans le magasin le plus proche de chez moi. Pour le coup ça m'a surpris car je ne suis pas très fan de Darty normalement. Un bon point pour eux, je saurai m'en souvenir.

Mais tout ça vous vous en fichez un peu je pense donc on va passer aux choses sérieuses.


Les caractéristiques techniques

Tous les détails de ce produits se trouvent sur le site officiel de Sony et je préfère ne pas tous les passer en revue si vous le voulez bien. Je vais quand même vous faire un bref descriptif pour ceux qui ne connaissent pas du tout ce produit et qui se sont retrouvés sur le blog par hasard.
Le DSC-QX10 est un objectif autonome qui s'appaire en wifi à un smartphone Android ou iOS. Il utilise l'écran de ce dernier pour se muer en un véritable appareil photo numérique compact.
Il dispose d'un zoom x10 et d'une qualité de 18 millions de pixels. L'autonomie dépendra de vos usages et de toute façon les constructeurs racontent n'importe quoi. Donc pour l'instant, j'en sais rien.
Pour ceux qui sont plus visuels, je vous glisse la petite vidéo de mise en condition de Sony.

Le déballage

Bon je ne vais pas vous faire un shooting photo complet du déballage de la boite. J'espère que vous ne serez pas trop déçus. Mais franchement ? on s'en fou non ?
Le contenu de la boite est assez simple. Il y a plein de manuels, de guides, de garanties etc.. que j'ai mis de côté immédiatement. Puis vient l'objectif, sa batterie et sa dragonne. L'assemblage est assez simple pour qui a déjà mis une batterie dans un téléphone donc je m'en suis sorti sans embûches. J'ai quand même un peu galéré à trouver l'encoche pour la carte SD, mais avec un peu d'observation on trouve vite.


L'objectif

L'objectif est assez simple et a l'air solide, même si j'espère ne jamais le faire tomber.
Après avoir installé la batterie, l'ensemble reste assez léger et ne devrait pas être une trop grosse contrainte à transporter lors de ma prochaine escapade.
En ce qui concerne la taille, c'est tout à fait respectable. Il tenait facilement dans la poche du pantalon large que je portais ce matin mais c'est quand même de bonne taille.
Voici une petit photo pour que vous puissiez vous faire une idée.

Oui j'ai une très belle main

Vous noterez au passage qu'il y a un pas de vis sur le dessous ce qui rend possible l'utilisation d'un trépied. Les amateurs de GIF et de Slow Motion apprécieront. Il y a aussi un petit écran LCD qui permet de connaître l'état de la batterie lorsque l'objectif est allumé.

Une fois les deux éléments assemblés, l'ensemble est un peu ridicule. En effet, l'objectif parait disproportionné par rapport à mon smartphone. Cependant, on ne peut pas faire de miracle étant donné que les smartphones sont de plus en plus fin et qu'un ensemble de lentille nécessitera toujours un minimum d'épaisseur. Malgré ça, en jouant sur leur position, j'ai vite trouvé un disposition qui rendait l'ensemble agréable et pratique en main. La prise de photo ne souffre pas d'un déséquilibre causé par l'objectif, du fait de sa légèreté.

L'application Play Memories

Très impatient, j'ai télécharger l'application hier soir et je me suis fait une grosse frayeur. En effet, par curiosité je suis allé voir les commentaires des utilisateurs et ça ne sentait franchement pas bon pour le Galaxy Nexus..

L'application n'est pas réservée aux Smart Lens
mais à toute la gamme d'appareil photo Wifi de Sony

Et puis finalement tout s'est très bien passé. On allume l'objectif, l'écran du smartphone et en un coup de NFC il s'appaire en wifi. C'est quand même pratique le NFC.. Apple devrait y penser pour son prochain truc.
Un regret quand même, l'appairage n'est pas instantané et prend environ 14 sec(montre en main).
Alors oui ça parait idiot ce chronométrage, mais un appareil numérique aujourd'hui prend environ 3 secondes à démarrer. Avec son raccourcis, mon Galaxy Nexus peut aussi prendre une photo en moins de 3 secondes. Ceci peut rendre ces 14 secondes un peu longues pour les gens pressés.
Je me dis aussi que lorsque je prend des photos lors d'une visite, j'ai tendance à couper l'appareil entre mes différentes prises de vues pour économiser la batterie. En faisant la même chose ici, je suis obligé d'attendre à chaque fois un nouvel appairage, ce qui peut être un peu usant à la longue.
Notez quand même que si l'application Play Memories reste ouverte, l'appairage de l'objectif se refait automatiquement dès lors qu'on rallume ce dernier donc ce n'est quand même pas trop trop contraignant.



Au niveau du fonctionnement, ça reste une application assez classique. Si vous n'aimez pas les commandes manuelles, vous pouvez prendre vos photos et zoomer depuis l'écran tactile. Les adeptes du tout tactile pourront donc conserver leurs habitudes.



Ce fonctionnement peut aussi vous permettre de prendre une photo à distance comme si vous aviez un écran déporté. Pratique pour les photos de groupe ou pour des prises de vues originales.

Mise en abîme d'un Galaxy Nexus

Je vous laisse découvrir vous même le menu ou se trouvent les options:



Pour la sauvegarde des photos, trois choix s'offrent à vous.
Soit vous n'avez pas de carte SD et la sauvegarde se fera automatiquement sur votre téléphone.
Soit vous sauvegardez vos photos uniquement sur votre carte SD
Soit vous sauvegardez vos photos sur le smartphone et sur la carte SD afin d'avoir une sauvegarde.
(Soit vous prenez des photos qui ne seront enregistrées nul part mais ça ne sert à rien )

Dans le cas ou vous choisiriez un enregistrement uniquement sur carte SD, l'application vous permet de télécharger ultérieurement les photos de votre choix. Par contre, vous devrez obligatoirement passer par cette application, car si vous la quittez l'objectif se déconnecte. Dans son utilisation ce n'est pas exceptionnel mais ça fait le boulot correctement. En plus avec le wifi direct, le téléchargement est vraiment rapide, même avec des photos de qualité
On aurait apprécié de pouvoir naviguer sur la carte SD en wifi direct avec une autre application tel qu'un gestionnaire de fichier. Dommage ! Ce n'est pas possible.


Autre regret sur le gestionnaire de photo, impossible de supprimer un à un des clichés sur la carte SD. Soit on garde tout, soit on formate la carte complètement. C'est un choix que je n'arrive pas à comprendre car du coup on ne peut pas supprimer une photo mal cadrée, flou, etc..


Le mode autonome

Si vous visez comme personne aux fléchettes ou si vous n'avez plus de batterie sur votre smartphone, l'objectif dispose d'un mode autonome. Pour faire simple, vous allumez l'objectif, vous shootez à peu près au hasard sans rien voir et une fois chez vous, vous pouvez profitez de photos mal cadrées...
Nan, je critique mais ça peut vraiment servir si votre smartphone est sur la fin. Par contre, à moins de vraiment maîtriser le cadrage à l'aveugle, ça me parait difficile de faire de belles photos de cette façon.



La fixation

Le système de fixation fourni est vraiment très ingénieux. Il se fixe et se défixe très facilement et très rapidement. Pour ceux qui avaient un doute, la qualité est au rendez-vous, n'ayez aucune crainte.


Cependant, je trouve beaucoup plus élégant la coque pour smartphone qui est proposée par Sony pour le Xperia Z1. J'espère que les accessoiristes surferont sur la vague et proposeront des modèles qui s'en inspirent pour d'autres smartphones. Cet accessoire rend la fixation plus rapide et plus esthétique. Si quelqu'un me la propose, je l'achète.



Pourquoi acheter cet objectif ?

Pourquoi acheter un tel objectif qui n'a même pas de flash m'a-t-on dit.
Après réflexion, plusieurs raisons me sont venues, et on conforté mon choix.
Tout d'abord je n'utilise jamais le flash. A chaque fois que je l'utilise sur un smartphone ou un compact, les photos n'ont rien à voir avec la scène. Il y a trop de lumière, l'ambiance n'y est pas...
Résultat, il est toujours désactivé, sauf en de rares occasions.

Ensuite, cela me permet de gagner l'espace que prendrait un appareil aux caractéristiques équivalentes dans mon sac de voyage. Alors ce n'est effectivement pas le même niveau qu'un reflex de haute qualité mais au niveau encombrement c'est sans aucune comparaison.

Les photos étant stockées sur la carte SD, cela m'évitera de saturer la mémoire de mon smartphone qui lui n'en dispose pas. Au besoin, je peux même importer les photos sur ma tablette pour libérer de la place sur la carte SD.

Avec l'appairage, je peux profiter des fonctions de partage de mon smartphone pour envoyer des photos pendant mes vacances sans avoir à passer par un ordinateur (que je ne devrais pas transporter non plus)

Et enfin, cela me permet de profiter d'un zoom optique sur mon smartphone. Une option qui m'a déjà fait ratée quelques belles prises de vues par le passé.


Qualité photo

Autant vous prévenir tout de suite, je ne suis pas un grand photographe (et là vous vous demandez pourquoi vous avez lu ce p***** de test !! ). Je me suis toutefois appliqué à prendre des photos dans des conditions diverses: extérieur, macro, et basse lumière.
Aussi afin de ne pas surcharger l'affichage de cette page, les photos sont dans cet album Google+ que vous pouvez visionner tranquillement en diaporama. Les photos en extérieur ont été prises avec un ciel nuageux. Les photos n'en sont pas moins lumineuses donc c'est super.

Edit: L'ensemble des photos de l'album présent sur l'article ont été reuploadée. En effet, le paramètre par défaut pour le téléchargement sur le mobile était réglé par défaut sur 2M et non 18M de pixel. Ceci explique pourquoi ces dernières avaient une résolution plus faibles qu'attendues.

Par contre, je regrette vraiment qu'il n'y ait pas un mode rafale. L'espacement entre les prises de vue n'est pas très long mais quand même..

Voici toutefois quelques clichés comparatifs sur le point qui m'a fait craqué: le zoom optique.

Galaxy Nexus avec le zoom au maximum

DSC-QX10 avec le zoom au maximum


Et je pense que la comparaison est suffisamment parlante pour servir de conclusion... même si le Galaxy Nexus est loin d'être une référence en matière de photo.



Vous pouvez comme d'habitude nous suivre sur notre Google Flux d'actu qui compte déjà 407 followers à ce jour ainsi que sur notre communauté Google+ "L'actu Google et Android" ( 1251 membres ).
Vous pouvez aussi me suivre avec Hugo sur la communauté: "Les meilleures applications Android" qui a atteint les 719 membres. Je ne sais pas comment c'est monté aussi vite..

Un petit coucou d'encouragement à la page "Faut pas chercher Google" qui a débuté son aventure cette semaine et nous laisse dans le mystère le plus total. J'ai hâte !





Mise à jour: Vous pouvez poursuivre l'aventure Sony Smartlens en lisant le récit de mon premier problème avec la bête à cette adresse.